30% de femmes, campagnes agricoles, le PM Bah Oury à Kindia : « nous pensons qu’il est sur la ligne fixée par le CNRD… » (Bogola Haba)

‘humanité a célébré hier vendredi, la journée de 08 mars consacrée à la lutte contre les droits des femmes et l’inégalité des genres. Pour magnifier cette bravoure, la ville de Kindia, où était attendu le Président de la transition, a été choisie pour immortaliser cet événement finalement présidée par la première dame de la République de Guinée, Lauriane Doumbouya. Ont pris part à ce rendez-vous, plusieurs hauts cadres du pays, notamment le nouveau Premier Ministre Amadou Oury Bah.
Dans son discours de circonstance, plusieurs annonces ont été faites, dont la représentativité des femmes dans le prochain Gouvernement qui passera de 22 à 30% minimum. Le remplaçant de l’ex Premier Ministre, Dr Bernard Goumou, a également mis l’accent sur l’agriculture, notamment la campagne agricole prévue cette année dans la ville des agrumes. Interrogé sur cette actualité ce samedi, 09 mars 2024 par un de nos reporters, le président du FNDT ( Front National pour la Défense de la Transition), n’est pas passer par milles chemins pour apprécier les actes déjà posés par l’ancien Ministre de la réconciliation nationale, ce depuis sa nomination le 27 février dernier.
« Dabord quand on nomme un Premier Ministre, la première des choses c’est ce qu’il en train de faire. C’est-à-dire prendre contact avec toutes les parties prenantes en vue de prendre des décisions importantes. Et parmi celles-ci, c’est la formation de son Gouvernement. De l’autre côté, le fait de prendre contact avec ceux-là qui gèrent l’administration depuis la dissolution du Gouvernement. Cela lui permet de mettre pied dans la réalité pour voir comment il va se positionner dans le cadre du fonctionnement normal de l’administration qui est l’une de ses premières missions. Bien qu’il était en dehors du Gouvernement, mais il connaissait les problèmes des populations liés notamment aux questions d’électricité, de la hausse des prix des denrées alimentaires, les questions avec la presse(…). Il ne devrait donc pas rester sans rencontrer aussi bien des acteurs concernés pour voir les actions déjà mises en place peuvent être accélérer pour la résolution de cette crise qui sévit dans le pays depuis pratiquement le 17 décembre 2023.
Et donc, nous nous pensons comme nous  l’avons toujours dit, que cette crise est une question que devait être une préoccupation aussi bien du Gouvernement à travers le ministère de l’information, la HAC, les associations de presse sur le comment rapidement résoudre ce problème, en lien avec la cybercriminalité et la gestion des réseau sociaux. Je crois ces discussions sont aussi entamées », a mentionné M. KeamouBogola Haba.
Dans un discours prononcé hier à Kindia, à l’occasion de la célébration de la fête mars, le PM Bah Oury a tenu certaines annonces liées notamment à la représentativité des femmes dans son prochain Gouvernement, mais aussi sur l’importance de la l’agriculture en passant pars les campagne agricoles. Sur cette question, loin d’être des promesses, le président du FNDT a estimé que le nouveau patron de la primature n’a fait que dire ses opinions qui cadrent justement à la politique du CNRD (Comité National du Rassemblement et le Développement).
« La rencontre hier avec des femmes, avec naturellement la promesse du Président de remonter de 22 à 30% le taux de participation des femmes au Gouvernement au minimum, est aussi une annonce qui montre qui montre clairement que le Président est resté sans sa logique. Alors je ne pense que ça soit une promesse. C’est une opinion qu’il a donné et tout le monde sait que l’agriculture doit être une priorité pour la Guinée. Le Président déjà avait accordé un budget important à ce secteur, pour montrer que c’est la volonté première du CNRD de faire de l’agriculteur la première ressource verte de notre pays. Et donc, il a insisté sur l’importance que nous devons accorder à la campagne, surtout celle de cette année. Il a aussi rappelé le rôle historique de la région de Kindia en terme de production de légumes dans la sous-région et même dans le monde. La-dessus, nous pensons qu’il est sur la ligne fixée par le CNRD dans ce cadre là », a-t-il signifié.
Avant d’aller au terme de son intervention, Keamou Bogola Haba a profité saluer la détermination, la lutte et la bravoure des femmes, celles de la Guinée et du monde qui ont célébré hier vendredi, la date historique et glorieuse du 08 mars, dédiée à la valorisation de leurs droits.
« omme nous l’avons dit hier, pour mieux comprendre l’importance de la femme dans notre société, il faut s’imaginer un monde sans femme. Et cela nous permettrait de comprendre combien de fois les femmes sont importantes. Nous pensons qu’il y a un pas qui est fait dans notre pays, parce que nous partons vers la recherche de 50% d’égalité. Aujourd’hui le Président a annoncé 30% dans le prochain Gouvernement. C’est un pas en avant et il faut qu’on se bat pour aller vers ces 50% à l’horizon 2030 », a-t-il confié.
Sâa Robert Koundouno

L’article 30% de femmes, campagnes agricoles, le PM Bah Oury à Kindia : « nous pensons qu’il est sur la ligne fixée par le CNRD… » (Bogola Haba) est apparu en premier sur Mediaguinee.com.