A l’occasion de la Tabaski, la CNSS procède au paiement exceptionnel des rentiers

Dans le but de soulager ses assurés bénéficiaires d’une rente et leurs familles à l’occasion de la fête de l’Aïd El Kébir, la Direction Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a procédé au versement anticipé, à titre exceptionnel, des rentes viagères et de survivants de l’échéance de juin 2024. L’opération se déroule sur toute l’étendue du territoire national du lundi 10 αυ jeudi 13 juin 2024.  
Sur le terrain, Mohamed Lamine Traoré, Directeur Général Adjoint de la CNSS a rappelé qu’il s’agit bel et bien du paiement des rentes conformément aux dispositions du code de sécurité sociale. « La CNSS paie les rentes à chaque trimestre. Cette fois-ci, nous avons anticipé à cause de la fête de Tabaski », a-t-il  insisté.
Poursuivant, M Traoré a affirmé que cette volonté de paiement anticipé exprimée par la Direction Générale est la vision du chef de l’Etat, le Général Mamadi Doumbouya et son gouvernement.  » Nous avons reçu beaucoup d’appels par rapport aux autres assurés. Les rentes sont différentes du paiement des autres pensions telles que les pensions de vieillesse et de réversion. c’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de’anticiper cette information. Les bénéficiaires de ce paiement anticipé  sont des assurés sociaux qui ont subi un accident de travail. Les paiements s’effectuent dans toutes nos agences de Conakry et à l’intérieur du pays (…) », a-t-il expliqué.
Visiblement très heureux, Souleymane Camara, ancien travailleur d’une société minière qui a subi un accident de travail a laissé éclater sa joie.  » Aujourd’hui, je suis très content pour avoir bénéficié ma rente pour  mieux passer la fête de Tabaski. J’étais très inquiet pour la fête. Je remercie infiniment la CNSS pour ses nombreuses réformes », a-t-il  laissé entendre.
Il faut  par ailleurs rappeler que cette paie anticipée des rentes pour soulager les ayants-droits à l’approche de la fête de Tabaski, est une initiative du Directeur général de la CNSS, Bakary Sylla.  Il s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat, le Général Mamadi Doumbouya, président de la République.