Affaire compteurs prépayés à Labé : le torchon brûle au marché de Daka

L’installation  des compteurs prépayés dans la commune urbaine de Labé, continue à compte-gouttes. D’après notre constat, partout où les agents de l’EDG passent, le ton monte. En tout cas, c’est ce qui s’est passé le lundi 11 décembre au marché de Daka. Très remonté, ce jeune coiffeur dit être sur le point de se désabonner à l’EDG, car il est incapable de supporter ses compteurs.

« Cette installation des compteurs prépayés n’est pas favorable pour nous, nous avons des machines qui travaillent 24h/24. J’ai rechargé 20 mille fg cela ne peut pas  suffir toute la journée.  Donc si je paye chaque jour les 20 mille, par mois nous payons 600 mille fg à l’EDG. Je préfère maintenant m’acheter au moins deux panneaux solaires, car je ne peux pas continuer avec cette situation », affirme Alpha Oumar Barry.

Dans le même sillage, ce tailleur demande à la société guinéenne de l’électricité d’abandonner cette méthode.

« Au moins s’il s’agissait des compteurs post-payés, on pourrait comprendre, nous voulons payer les factures mais pas avec les compteurs prépayés. L’Etat guinéen devrait bien réfléchir avant de nous mettre dans cette situation. La Guinée n’est pas arrivée à ce niveau », a fait savoir Abdoulaye Diallo.

De son côté, Fatoumata Binta Diallo vendeuse des jus naturels, lance une invite à l’EDG en ces termes: « Nous demandons à l’EDG de ne pas installer ses compteurs prépayés.  Actuellement, la conjoncture économique est très difficile. Nous, nous vendons des jus des fruits mais notre chiffre d’affaires est en baisse. Donc nous ne pouvons pas supporter certaines choses.  Ils n’ont qu’à nous laisser avec les factures post-payées. Sinon, nous allons nous désabonner à l’EDG»,  menace-t-elle.

Tidiane Diallo

L’article Affaire compteurs prépayés à Labé : le torchon brûle au marché de Daka est apparu en premier sur Mediaguinee.com.