Affaire Mohamed Diané : l’affaire renvoyée pour cause de décès 

Attendu devant la chambre de jugement de la CRIEF pour la suite des débats, Me Clédor Ly, l’avocat de Dr Mohamed Diané a de nouveau brillé par son absence à l’audience de ce 13 mars 2024. Le prévenu Dr Mohamed Diané, poursuivi pour des faits présumés « de détournement de deniers publics » a ,quant à lui, comparu à la barre de la nouvelle composition de la chambre de jugement, avant que l’audience ne soit renvoyée au 20 mars prochain pour cause de décès.
Dans une correspondance adressée à la chambre du jugement présidée par Yacouba Conté, l’absence de l’avocat du prévenu serait motivée par le fait qu’il a perdu un de ses proches. C’est pourquoi dans celle-ci, Me Clédor Ly a demandé à la cour de renvoyer le dossier dans un délai raisonnable.
Une demande à laquelle, le parquet spécial ne s’est pas opposé. Mais, par contre il demande à ce que ce soit un renvoi ultime.
Quant au représentant de l’Agent judiciaire de l’Etat, Me Pépé Antoine Lama, tout porte à croire que la défense de l’ancien ministre Diané n’est pas favorable pour la tenue du procès. Par ailleurs de mentionner qu’il ne s’oppose pas au renvoi mais il sollicite un renvoi ultime.
Interrogé sur la demande formulée par son avocat, l’ex ministre placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry depuis Avril 2022, a laissé entendre, qu’il s’en tient à la décision de la Cour.
Ainsi, le juge Yacouba Conté a renvoyé l’audience au 20 mars prochain pour les mêmes motifs. C’est-à-dire, la présence de l’avocat et son client pour la suite des débats.