Au moins 61 migrants disparus dans un naufrage au large de la Libye

Au moins 61 migrants sont portés disparus et présumés morts après le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a indiqué à l’AFP le bureau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Libye.

« Un grand nombre de migrants, environ 61, sont présumés avoir péri à cause de fortes vagues », ayant submergé leur embarcation « partie de Zouara, dans le nord-ouest de la Libye avec 86 migrants à son bord », selon la même source.

Il s’agit en majorité de ressortissants du Nigeria, de Gambie et d’autres pays d’Afrique, et parmi les victimes « figurent des enfants et des femmes », a-t-on ajouté.

Au total, 25 personnes ont pu être sauvées et ont été transférées vers un centre de détention libyen à Tariq Al Sekka, près de Tripoli.

« Une équipe OIM a pu apporter un soutien médical et ils sont tous en bonne santé », selon la même source.

« Plus de 2.250 personnes ont perdu la vie en Méditerranée centrale cette année », a déploré sur X (anciennement Twitter) Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’OIM pour la Méditerranée, en faisant état du lourd bilan de cet énième naufrage.

« Ce chiffre dramatique démontre que malheureusement on ne fait pas suffisamment pour sauver les vies en mer », a-t-il ajouté.

La Libye et la Tunisie sont les deux principaux points de départs en Méditerranée centrale pour les migrants qui tentent de gagner l’Europe en débarquant clandestinement sur les côtes italiennes.

Selon les derniers chiffres du HCR (Haut commissariat aux Réfugiés de l’ONU) au 10 décembre, plus de 153.000 migrants sont arrivés en Italie cette année, en provenance de Tunisie et de Libye.

Belga 

 

L’article Au moins 61 migrants disparus dans un naufrage au large de la Libye est apparu en premier sur Mediaguinee.com.