BAD : objectif 2030, connecter 300 millions d’Africains à l’électricité.

Emergence- connecter 300millions d’Africains d’ici 2030, est l’objectif  de la Banque Africaine de Développement (BAD). C’est ce que nous apprend le Président de l’institution, Akinwumi Adesina . Il a fait cette annonce devant  plus de 150 journalistes couvrant les assemblées annuelles de la Banque à Nairobi.

Selon l’ancien ministre nigérian de l’Agriculture, l’Afrique dirigera le programme mondial en faveur des énergies renouvelables, en utilisant l’énergie solaire pour répondre aux besoins énergétiques futurs. Que d’ici 2030, la Banque africaine de développement, en collaboration avec la Banque mondiale, connectera 300 millions d’Africains à l’électricité.

Même que « le New Deal pour l’Afrique de la Banque a déjà augmenté l’accès à l’électricité de 37 % des Africains à 52 %, tandis que son projet Desert to Power de 20 milliards de dollars au Sahel produira 10 000 mégawatts d’électricité, apportant de l’électricité à 250 millions de personnes ».

Pour lui, l’électricité est l’élément vital du développement économique. Parce qu’elle permet « l’infrastructure numérique, les corridors ferroviaires et de transport comme le corridor de Lobito entre l’Angola, la Zambie et la RDC, et l’autoroute Lagos-Abidjan ».

Adesina a déclaré que des infrastructures comme celle-ci soutenaient « les objectifs du Banks High 5 visant à intégrer l’Afrique et à industrialiser l’Afrique ». Il s’est dit fier que les deux objectifs stratégiques ainsi que les trois autres High 5 à savoir « alimenter l’Afrique en électricité, nourrir l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations africaines », aient transformé la vie de 400 millions d’Africains depuis qu’il les a présentés en 2016. « Si nous continuons à mettre en œuvre ces High 5, l’Afrique atteindra 90 % de ses objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et 90 % des objectifs de l’Agenda 63 de l’UA. Je travaillerai jusqu’à la dernière seconde pour y parvenir », a conclu le Président de la BAD.

Il faut noter que les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement se termineront le 31 mai à Nairobi, au Kenya.

Naplèlon