Cacophonie au SLECG : après Kadiatou, Soumah aussi se faire réélire pour un nouveau mandat

Le septième congrès électif du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) s’est tenu ce vendredi 15 décembre, à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC). Sans surprise, Aboubacar Soumah a été plébiscité pour un nouveau mandat de cinq ans, a-t-on constaté sur place.

Au terme des travaux sous la supervision d’un huissier, le représentant du ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Karifa Condé a félicité vivement le Secrétaire général Aboubacar Soumah pour sa réélection à la tête du SLECG avant de promettre  une franche et sincère collaboration avec son département.
Dans son discours de circonstance, Aboubacar Soumah a invité le nouveau bureau national du SLECG à maintenir le cap. Il a également profité de l’occasion pour inviter ses camarades à rejoindre la maison SLECG pour relever les défis dans l’intérêt supérieur de l’école guinéenne.
Faut-il souligner que l’autre aile du SLECG dirigée par Kadiatou Bah, a récemment organisé un congrès électif à l’issue duquel elle a été réélue pour aussi un nouveau mandat.

Il reste à savoir jusqu’où perdura ce bicéphalisme à la tête de cette institution syndicale.