Commerce : La Ministre Diaka Sidibé tient un conseil de cabinet élargi aux services déconcentrés de son département 

Dans le cadre d’une gestion inclusive enclenchée par le ministère du Commerce et des PME pour l’atteinte des objectifs assignés au département, Dre Diaka Sidibé a présidé ce mercredi 29 mai 2024, le premier conseil de cabinet élargi aux cadres des services déconcentrés de son département. Cette rencontre, première du genre, a réuni l’ensemble des directeurs et inspecteurs régionaux, préfectoraux et communaux, autour des questions liées aux missions du département, la feuille de route, le plan d’action opérationnel, l’état des lieux des services déconcentrés du département. 
« Nous avons initié cette rencontre d’échange, de concertation afin de faire le point sur nos défis, de rappeler nos difficultés que nous rencontrons dans nos services qu’ils soient des services déconcentrés ou des services centraux et de trouver les moyens et les stratégies nécessaires dans l’atteinte des objectifs assignés au département.
Alors pour l’atteinte de nos objectifs et pour la mise en œuvre de notre mission en tant que haut commis de l’État, il était important pour moi de partager certaines valeurs intrinsèques et des valeurs communes que nous devons avoir tous ensemble dans l’accomplissement de notre mission », a-t-elle indiqué.
Parlant de valeurs, la ministre du Commerce a surtout insisté tout au long de cette rencontre, sur la rigueur, l’égalité des chances, mais surtout la responsabilité vis-à-vis de la mission assignée.
« L’un des points sur lesquels nous nous sommes assez attardés, c’est la rigueur dans l’administration, la rigueur dans nos processus et dans nos procédures, le respect des textes réglementaires, de l’administration et de la hiérarchie.
Et, nos collègues se sont tous unanimement engagés à respecter ces valeurs, afin que nous puissions atteindre les objectifs, mais surtout que nous soyons à la hauteur des attentes de nos concitoyens sous le leadership du chef de l’État, le général de corps d’armée Mamadi Doumbouya « .
Par ailleurs, l’occasion a été saisie par les cadres des services déconcentrés, pour exposer leurs difficultés, notamment la vétusté des différents locaux, les conflits de compétence avec d’autres services comme ceux de la pêche, de l’agriculture ou des chambres régionales de commerce.
Afin de pallier ces difficultés, Dre Diaka Sidibé a rassuré ses cadres de sa disponibilité pour un meilleur cadre de vie et de travail.
De son côté, l’inspecteur régional de commerce, de l’industrie et PME de la ville de Labé, Idrissa Camara, s’est dit très réconforté. « […]nous sommes suffisamment convaincus du fait qu’avec elle, nous allons combler toutes les insuffisances d’hier. Nous avons déjà signalé ça dans nos documents et nous le soutenons. Nous avons dit dans nos documents que ces éléments que nous avons comme difficultés, dès qu’il y a la satisfaction de ces éléments, même si c’est à 60%, nous pourrons aller très loin rien que pour l’équilibre social et l’atteinte des objectifs assignés ».