Création d’opportunités d’emplois verts : Conakry abrite la toute première conférence interrégionale de l’AMSEP

« Développement et Promotion des Emplois Verts, une opportunités pour les Services Publics d’Emploi (SPE) », c’est le thème central de la conférence interrégionale de l’Association Mondiale des Services d’Emploi Publics ( AMSEP).
Après le Tchad en 2018 et le Camaroun en 2019 en Afrique Centrale, c’est au tour de l’Afrique de l’Ouest, précisément la Guinée d’accueillir cet événement à travers le département de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, à travers l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE).
Ce samedi, 16 décembre 2023, les organisateurs ont annoncé les couleur de cette rencontre qui connaitra la participation de plusieurs pays africains avec pour objectif :définir les grandes lignes orientations et les axes principaux de la stratégie à mettre en œuvre par les Services Publics Emploi.
« C’est un événement d’envergure international. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on a fini la COp 28 à Dubaï et que nous ici on sera dans la réflexion de savoir quelle opportunité qu’en terme d’écologie, d’environnement ça peut présenter pour les services publics d’emploi afin de créer des emplois notamment des emplois verts. Il faut donc dire que c’est nouveau pour nous en Guinée. Tout le monde viendra afin que nous aussi on s’imprègne des bonnes réalités d’ailleurs et qu’on apprenne des autres et que ce que nous avons comme acquis en Guinée, qu’eux aussi puissent s’imprégner de ça afin qu’il y ait un échange dans les deux sens», a expliqué le Directeur général de l’AGUIPE, Mohamed Aribot.
« La notion des emplois verts est une notion qui s’impose avec le réchauffement climatique », selon le président de l’AASEP. Dans son allocution, M. Ibrahim Ag NOCK, a signifié que le mandat Afrique dont son pays préside depuis bientôt deux ans dans le cadre de l’association Africaine des services d’emplois publics, y tient fermement dans le cadre du programme de développement des emplois verts qui seront discuter lors des assises de Conakry.
« Une évaluation sera faite des recommandations de la conférence de Ndjamena de 1998 parce que la Covid est passé par là nous n’avons pas pu évaluer et mettre en œuvre l’ensemble des recommandations. J’ose espérer que les assises de la Guinée Conakry pourrons nous permettre aussi de sortir des recommandations assez fortes. Nous sommes décidés au niveau de l’espace Africain à intérioriser les tenants et les aboutissants du réchauffement climatique et à prendre l’ensemble des dispositions que la nature nous offre et que l’on doit transformer pour créer des emplois pour nos jeunes, pour les moyens mais aussi transformer nos économies et faire en sorte que les différents secteurs de l’économie soient porteurs réellement d’emplois descends surtout massifs mais aussi qui sont appropriés et contextualisés au niveau de nos économies», a mentionné le Directeur général ANPE Mali.
Il faut noter qu’à l’occasion de ce rendez-vous, des panels, des présentations qui seront faites sur l’environnement, l’écologie par des experts qui prendront part à ce événement, dont les réflexions seront portées sur les possibilités de création des emplois verts.
Sâa Robert Koundouno

L’article Création d’opportunités d’emplois verts : Conakry abrite la toute première conférence interrégionale de l’AMSEP est apparu en premier sur Mediaguinee.com.