CRIEF : à la barre, l’ancien DG de la SEG et son comptable plaident non coupables 

Directeur général de la Société des Eaux de Guinée sous Alpha Condé, Mamadou Djouldé Diallo et son comptable ont comparu ce mercredi,  06 mars 2024, devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) pour répondre des faits présumés de   » faux en écritures publiques, enrichissement illicite et corruption ».
À la barre,  les prévenus ont nié les faits. Mais cette première audience a finalement tourné court. La défense ayant demandé à la Cour de renvoyer l’affaire à une date de sa convenance.  » Nous ne voulons pas aller dans la précipitation « , a déclaré Me Sékou Kondiano, l’un des avocats de la défense. Le juge Yacouba Conté a alors renvoyé l’affaire au 1er avril prochain pour l’ouverture des débats.
À noter que Mamadou Diouldé Diallo avait été placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Conakry en février 2022, avant de bénéficier d’une liberté provisoire au mois de mars de la même année, après paiement de caution. Le dossier s’était même ouvert par devant l’ancienne composition de la chambre de jugement de la CRIEF, mais son avancement avait souffert de plusieurs renvois. À l’époque, le juge Francis Kova Zoumanigui indiquait qu’il est reproché  au dernier directeur général de la SEG sous  Alpha Condé d’émettre des bons de commande qu’il n’a pas pu justifier. On parle notamment de bons de commande portant sur « 37 millions 500 000 GNF à titre de loyer de l’agence de la SEG sans aucun contrat préalable, 24 200 000 GNF pour le remboursement des objets qui seraient perdus lors des événements du 05 septembre 2021 au Palais Sékhoutouréya, 1 020 590 000 GNF qui auraient  été payés aux établissements Issa Doumbouya à titre de remboursement sans autres précisions de l’objet dudit remboursement, 550 740 000 GNF au compte de la société Condé et frères Sarl sans autres précisions, la somme de 1 028 195 000 GNF à la société EDIMAF SARLU sans autres précisions et la somme d’un milliard 11 millions 36 000 GNF également payés à la société EDIMAF Sarlu« .