Émeutes dans plusieurs quartiers de Conakry pour manque d’électricité

Plusieurs quartiers de la banlieue de Conakry sont entrés en ébullition ce jeudi suite au manque d’électricité, au moment de la rupture du jeûne. De Dixinn, Taouyah, Hamdallaye, Lambadji jusqu’à Sonfonia, des manifestants énervés ont érigé des barricades sur les routes principales. Les forces de l’ordre s’activent pour dégager les passages pendant qu’ils essuient des jets de pierre.

Selon un travailleur de la société nationale d’électricité EDG, les barrages hydroélectriques n’ont pas suffisamment d’eaux en cette saison sèche pour faire tourner les turbines. Et il n’existe pas de centrale thermique de substitution, le gouvernement de transition ayant résilié précipitamment le contrat avec une société turque qui portait sur la location de la centrale thermique flottante qui fournissait l’énergie d’appoint sous Alpha Condé.