Fatoya/Siguiri : le corps d’un bébé en état de décomposition découvert, une femme présumée mise aux arrêts

L’abandon des nouveau-nés et le jet d’enfants sont très récurrents dans la préfecture de Siguiri dans ces derniers temps. Dans la soirée de ce mercredi, 13 décembre 2023, le corps sans vie d’un nouveau-né a été retrouvé en état de décomposition. La découverte macabre s’est produite dans le district de Fatoya, relevant de la sous-préfecture de Kintinia, situé à 35km de Siguiri.

Présent sur les lieux, le président de la Croix-rouge de Fatoya, Tenin Mory Camara s’est exprimé en ces termes : « Je suis venu ce soir, plusieurs personnes étaient mobilisés ici, suite à la découverte du corps sans vie d’un bébé en état de décomposition. C’est une femme qui aurait jeté son bébé, et c’est vraiment pitoyable. Elle a été mise aux arrêts et conduit à l’autorité. En ma qualité d’autorité locale, nous avons effectué l’enterrement de l’enfant. Et comme Dieu ne dort pas, nous demandons à l’autorité de punir cette méchante femme », soutien-t-il.

De son côté, Kandè Camara, l’émissaire du président de la jeunesse de Fatoya a expliqué la scène : « La femme qui a jeté son bébé a été arrêtée. Nous avons demandé les voisins et plusieurs personnes ont indexé une femme nourrice du nom de « Porè » qui était la seule femme enceinte dans cette famille. Les goûtes du lait tombaient sur ces habits, voir même les  mouillés. Cela signifie qu’elle peut allaiter. L’enfant qui a été retrouvé, était complètement décomposé. Elle a été arrêtée et conduit à l’autorité compétente », explique-t-il.

Interrogée, la femme résumée auteure du crime a nié les faits. « Je ne connais rien dans cette affaire. »

Aux dernières nouvelles, la présumée auteure du crime crapuleux, se trouverait à la disposition de l’autorité pour les fins d’enquêtes.

Nouhan konaté, correspondant à Siguiri

621 76 47 14 

L’article Fatoya/Siguiri : le corps d’un bébé en état de décomposition découvert, une femme présumée mise aux arrêts est apparu en premier sur Mediaguinee.com.