Fête de 8 mars : Africa Global Logistics fait des dons de kits à des étudiantes et élèves 

La Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré ce vendredi 8 mars, les droits de la femme. Une occasion que Africa Global Logistics (AGL) a saisi pour procéder à la remise des équipements de protections individuelles aux étudiantes de l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) et des serviettes hygiéniques aux élèves du collège château d’eau, dans la commune de Kaloum. 
Après avoir porté sa blouse, ses lunettes et ses gants (…), Mariame Diallo, étudiante en Travaux Publics à l’ENAM, a  remercié l’entreprise donnatrice, AGL.
« Je suis très émue du geste. Les femmes sont,  pour la plupart, marginalisées dans les entreprises.   L’entreprise AGL est un bel exemple. Venir dans les écoles surtout à l’occasion de la fête des femmes, cela nous rassure et nous encourage (…)« , s’est-elle rejouie.
Pour sa part, le directeur général de  l’ENAM, Nyankoye Christophe Kpogomou a été très reconnaissant à l’entreprise AGL. « C’est un sentiment de satisfaction pour moi de recevoir ce don composé de kits de protection individuelle et collective. Il faut rappeler que AGL n’est pas à sa première fois. Depuis 2019, nous sommes ensemble et nous avons signé une convention que chacun respecte le contenu. C’est dans ce sens qu’ils ont pris en charge la bourse d’entretien d’une dizaine de filles (…) », a-t-il expliqué.
Dans intervention de circonstance, Captain Fabjanko Kokan, directeur régional d’AGL (Guinée, Liberia et Sierra Léone) a souligné qu’investir dans le capital humain, est une responsabilité pour son entreprise.
« Il est aussi de notre responsabilité sociétale d’aider l’éducation. D’ailleurs, comme j’aime à le dire, l’éducation est le meilleur outil pour changer l’Afrique et le monde, d’où notre engagement dans la construction des écoles, sponsoriser des élèves et faire des gestes pour eux comme c’est le cas aujourd’hui », a-t-il fait savoir.
Poursuivant, il a déclaré que les femmes sont capables de pratiquer tous les métiers. « J’entends parler souvent de métiers des hommes et des métiers des femmes. Cela n’existe nulle part. C’est pourquoi j’encourage les femmes parce qu’elles sont capables de tout faire. Elles ont besoin de notre soutien et de notre aide. Quand elles sont bien formées, elles sont capables de tout faire. Rien n’est impossible dans la vie« , a-t-il  insisté.
Sourire aux lèvres, Salématou NDiaye, élève au collège château d’eau dira ceci : « Je suis très contente de ce cadeau. Ces cotons hygiéniques vont me servir pendant trois mois. Pendant cette période, je n’ai plus à dépenser de l’argent pour l’achat des serviettes hygiéniques dans la pharmacie. Nous remercions beaucoup AGL pour ce geste en faveur de nous les jeunes filles du collège Château d’eau. »