Gaoual sur le refus de l’Ufdg de participer au dialogue : « le parti risque de paraître davantage comme une institution favorisant l’instabilité”

Exclu de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG), Ousmane Gaoual Diallo s’est exprimé sur le refus du parti de Cellou Dalein Diallo de participer au dialogue initié par le gouvernement de transition.

Pour le ministre porte-parole du gouvernement, l’appel des cadres de l’UFDG à leurs militants de s’abstenir et le rejet catégorique du dialogue initié par les autorités de la transition sont un choix dangereux.

Par cet acte, la direction actuelle de l’UFDG semble recourir selon Ousmane Gaoual Diallo à la violence et au chaos comme outils politiques.

« Refuser de participer au dialogue et promouvoir la violence fragilise non seulement la crédibilité de l’UFDG, mais altère également son image auprès de la population. Au lieu d’être vu comme un parti porteur d’espoir, l’UFDG risque de paraître davantage comme une institution favorisant l’instabilité, menaçant ainsi l’équilibre politique du pays », a écrit Ousmane Gaoual Diallo.

Face au refus de l’UFDG de participer au dialogue, l’ancien patron de la cellule de communication du parti de souligner : « Il est temps pour les militants de réfléchir sérieusement à cette approche. Ne suivons pas un leader qui semble fuir ses responsabilités passées tout en cherchant activement à semer la discorde. L’abstention au dialogue va au-delà d’une faiblesse de leadership. C’est un abandon regrettable des espoirs de chaque militant aspirant à la paix et au progrès. L’utilisation de la violence comme moyen politique va non seulement à l’encontre des attentes des militants, mais compromet aussi une voie politique constructive et pacifique ».

Mamadou Ba

 

L’article Gaoual sur le refus de l’Ufdg de participer au dialogue : « le parti risque de paraître davantage comme une institution favorisant l’instabilité” est apparu en premier sur Mediaguinee.com.