Glissement du calendrier de la transition : Le parlement citoyen de l’engagement civique condamne les propos de Bah Oury (Déclaration)

Nous membres du parlement citoyen de l’engagement civique, tenons à exprimer notre profonde inquiétude et notre désapprobation face aux récentes déclarations du Premier Ministre Monsieur Bah Oury. Ces propos compromettent gravement la quiétude sociale, le vivre ensemble en Guinée et vise à tordre l’engagement pris par le CNRD et à la CEDEAO sur le retour à l’ordre constitutionnel et la fin de la transition le 31 décembre 2024.

En ces temps où notre nation aspire à la paix, à la réconciliation et à la stabilité, il est de la plus haute importance que tous les leaders politiques adoptent un discours de responsabilité et de respect envers le peuple guinéen. Les déclarations incendiaires et divisives n’ont pour effet que d’exacerber les tensions et de miner les efforts visant à restaurer un ordre constitutionnel juste et durable.

Nous appelons tous les citoyens de la Guinée d’ici et d’ailleurs de rester mobiliser pour barrer cette route au CNRD. Cependant, nous exhortons Monsieur Bah Oury à reconsidérer ses propos et à œuvrer de manière proactive pour favoriser l’unité et la stabilité nationale.

Et le parlement citoyen informe l’opinion national et international que si ces sorties médiatiques ne sont pas corrigées d’ici quelques jours, il projettera des manifestations illimitées dans toute l’étendue du territoire.

La Guinée se trouve à un moment crucial de son histoire, il est de notre devoir collectif de veiller à ce que nos actions et nos paroles cimentent les ciments de la paix et de la démocratie, plutôt que de les éroder.

Ensemble, bâtissons une Guinée harmonieuses et prospère.

Fait à Conakry le 22 mai 2024

L’article Glissement du calendrier de la transition : Le parlement citoyen de l’engagement civique condamne les propos de Bah Oury (Déclaration) est apparu en premier sur lerevelateur224.