Gouvernement Bah Oury: 15 nouveaux ministres, 14 anciens et seulement…21% de femmes

Gouvernement, Goumou, col Doumbouya, palais Mohammed V

Ceux qui espéraient que la soudaineté de la dissolution du gouvernement le 19 février dernier allait aboutir à une nomination exclusive de nouveaux hommes et femmes à la tête des départements ministériels, sont forcément déçus. En effet, 14 ministres du gouvernement dissout sont restés aux affaires.Aboubacar Sidiki Camara, Ibrahima Kalil Condé, Bachir Diallo, Dr. Morissanda Kouyaté, Félix Lamah, Ousmane Gaoual Diallo, Pola Rose Pricémou, Mory Condé, Dre Diaka Sidibé, M. Alpha Bacar Barry, Mme Aminata Kaba, Dr Oumar Diouhé Bah, Mme. Charlotte Daffé et Karamo Diawara ont gardé la confiance du Général-Président. Cinq ont même pu garder leurs portefeuilles (Aboubacar Sidiki Camara à la Défense Nationale, Bachir Diallo à la Sécurité , Morissanda Kouyaté aux Affaires Étrangères, Diouhé Bah à la Santé, Karamo Diawara aux Affaires religieuses).

Le gouvernement a  été  néanmoins remanié à 52%, dans sa composition avec l’entrée de 15 nouveaux ministres. Il s’agit de Yaya Kairaba Kaba, le ministre de la Justice; Mourana Soumah, Ministre de l’Economie et des Finances, alors qu’il était jusque là le Directeur National du Tresor; Facinet Sylla, Ministre du Budget;

Ismaël Nabé, ministre du Plan; Faya François Bourouno, ministre du Travail, jusque là secrétaire général du ministère de la Culture; Diamy Diallo, ministre de l’Environnement; Aboubacar Camara, Ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des hydrocarbures; le juriste spécialiste des mines Bouna Sylla, Ministre des Mines et de la Géologie; Mahamadou Aboulaye Diallo, Ministre des Infrastructures et des travaux publics; Mme Fatima Camara,ministre de la Pêche; M. Jean Paul Cedy, ministre de l’Enseignement Pre universitaire; Fana Soumah, Ministre de l’Information; Keamou Bogola Haba, ministre de la Jeunesse et des Sports; le journaliste Moussa Moise Sylla, Ministre de la Culture; Benoit Kamano, Secrétaire Général du Gouvernement

Seulement 21% de femmes!

La promesse du 8 mars à Kindia de composer le gouvernement avec 30% de femmes soit 9 au minimum, n’a pas été respectée. En effet, Il n’y a que six femmes dans le gouvernement nommé ce mercredi. Ce sont Madame Diamy Diallo, ministre de l’environnement; Mme Pola Rose Pricémou, nouvelle Ministre des Postes et Telecommunications;Mme Fatima Camara,Ministre de la Pêche; Dre Diaka Sidibé, nouvelle Ministre du Commerce et de l’Industrie; Mme Aminata Kaba, Ministre de l’Enseignement Technique et Mme Charlotte Daffé, nouvelle Ministre de la Promotion Féminine et de l’Enfance.

Ce qui est d’ailleurs un recul par rapport au gouvernement précédent dans lequel il y’avait sept femmes (Louapou Lamah, Aminata Kaba, Rose Pricemou, Charlotte Daffé, Aicha Nanette Conté, Dre Diaka Sidibé et Hadja Safiatou Diallo).

Qu’est-ce qui s’est passé pour que cette promesse présidentielle qui a été dite à Kindia par le Premier ministre Bah Oury et reprise par la première Dame sur sa page Facebook n’ait pas pu être respectée?