Gueasso : un groupe de voleurs arrêtés avec 18 bœufs de labour à la frontière ivoirienne

Quatre bouviers, tous résidents à Wolono ont été arrêtés à Lakpanlé, un village ivoirien, relevant de la sous-préfecture de Santa avec 18 têtes de bœufs de labour (image d’archives). L’arrestation  de ces présumés voleurs a eu lieu, grâce aux habitants de Moribadou, une localité de Gueasso située dans la préfecture de Lola.

Selon nos informations, les gens seraient venus détacher les animaux en pleine nuit pour traverser la frontière ivoirienne. Joint ce vendredi par notre reporter, Mamadou chérif, l’une des victimes explique: « Tout s’est passé dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Vous savez  que c’est le moment des travaux champêtres, les gens viennent acheter les animaux au village, derrière la maison. Il y a un bouvier nommé Ousmane, à  Wolono, un village voisin, c’est lui qui a organisé ce vol. Il y a des jeunes qui sont avec lui et qui sont venus détacher nos 18 bœufs de labour. Lorsque nous avons constaté la disparition des bœufs le matin, nous avons informé tout le village et surtout la jeunesse. On s’est mis à la tâche pour chercher les animaux. On a appelé partout pour donner des informations dans les villages frontaliers du côté guinéen, comme ivoirien. On s’est rendu dans les villages frontaliers, c’est à Lakpanlé que nous avons trouvé les animaux stationnés dans un coin. Les bœufs de labour ne sont pas menaçants, ils sont dociles. Les voleurs avaient coupé les cordes, les bœufs étaient sans attache. Parmi les quatre voleurs, nous avons pu arrêter un. Ce dernier a donné le nom de ses complices, dont nous avons arrêté un autre. C’est le nommé Ousmane qui a organisé l’opération. » 

Sur place, nous avons appris que Ousmane serait venu auprès des éleveurs pour que l’affaire soit jugée à l’amiable. Mais ce sont seulement deux  voleurs qui auraient été  arrêtés