Guinée : la 4G commerciale, officiellement lancée à Conakry par Orange-Guinée

La société leader de téléphonie-mobile en Guinée, Orange-Guinée a officiellement lancé, le lundi 10 Juin 2019, la 4G. C’était à la faveur d’une conférence de presse à l’hôtel Primus de Kaloum.

La cérémonie a été rehaussée de la présence de l’administrateur d’Orange en Guinée Abou Khalil, du directeur du Groupe Orange au Sénégal, la SONATEL, Sékou Dramé et du directeur général de la société en Guinée Aboubacar Sadikh Diop. L’évènement a été marqué par la projection de trois films de court-métrage. Le premier faisant une rétrospective du parcours d’Orange en Guinée, le deuxième portant sur les coulisses de l’arrivée de la 4G et le troisième appelé ‘’Instit 4G’’.

Deux discours ont ponctué ce lancement commercial, qui ne couvre ce jour que les cinq communes de la capitale Conakry et même si Orange a rappelé que la couverture de l’ensemble du territoire devrait s’effectuer pendant la durée de vie de la licence qui lui est accordée, c’est-à-dire dix (10) ans.

Mais avec la SOGEB, la compagnie leader de la téléphonie mobile a promis d’aller plus vite que prévu.

Selon le directeur général d’Orange-Guinée, Aboubacar Sadikh Diop, « La 4G est un réseau de bonne qualité respectant tous les standards internationaux. Donc, la 4G est enfin là à Conakry, exploitée au grand bénéfice de nos clients et pour faire découvrir l’expérience, les conforts et vitesse de l’internet haut débit…Les questions sont nombreuses mais nous avons travaillé pour rendre la 4G accessible à tous les Guinéens en termes de prix et d’usage. Nous allons aussi accompagner les clients dans la pédagogie de l’utilisation de la 4G et de l’internet haut débit pour que chaque Guinéen y trouve son compte », s’est-il engagé.

Lancée en 2007, Orange-Guinée est à ce jour à près de 4000 milliards d’investissements, soit près de 426 millions de dollars américains sur le réseau, ce qui fait dire à son patron en Guinée que l’opérateur de confiance des guinéens n’a pas manqué à ses obligations.

« Nous estimons humblement aujourd’hui qu’Orange Guinée a rempli ses promesses par la mise en place des réseaux 2G, 3G dans toutes les préfectures et sous-préfectures de la Guinée par le déploiement du service Orange money en 2012, avec l’inclusion financière et sociale. Et aujourd’hui, par le lancement de la 4G, qui consacre l’entrée de la Guinée dans la révolution numérique de demain », a-t-il estimé.

Mais Orange ne compte pas s’arrêter là, assure Sadikh Diop qui a promis qu’après la 2G, la 3G et la 3G+, la 4G, il faut s’attendre à la 4G+ très prochainement pour faire découvrir à ses clients le confort de la grande diversité de l’internet.

Un motif de satisfaction pour le directeur général du Groupe Sonatel au Sénégal, Sékou Dramé.

« La révolution numérique est en marche en Guinée. Je suis heureux de constater qu’Orange- Guinée, membre des groupes Sonatel et Orange, en est un des principaux acteurs…Aujourd’hui, Orange- Guinée va proposer la 4G au peuple de Guinée, cette technologie va permettre aux populations guinéennes d’accéder à de nouveaux usages, de multiplier des échanges, d’améliorer des conditions de travail, l’accès à des nouvelles applications et à des outils facilitant leurs vies… Pour vous journalistes, c’est également un outil de travail essentiel qui vous permet d’exercer votre noble métier… Je remercie les autorités guinéennes qui nous ont facilité l’accès aux ressources, l’accès à la licence, l’accès aux fréquences et qui nous permettent aujourd’hui de mettre en œuvre ces innovations numériques pour bâtir la Guinée de demain…Je vous assure de l’engagement du Groupe Sonatel à toujours œuvrer pour offrir à chacun de ses clients une satisfaction et une expérience incontournable, car notre ambition est d’être dans tous nos pays de présence, une entreprise résolument orientée vers les clients, partenaires privilégiés de la transformation numérique de nos sociétés  », a-t-il mentionné.

Mônêmoundomma Bangoura

Afrique

Developpeur web et mobile