Guinée : lancement des travaux de l’élaboration de la stratégie de communication du Gouvernement

Ce mardi 2 avril, le ministre de la Communication et de l’Information, Fana Soumah, a procédé au lancement officiel des travaux de l’élaboration de la stratégie de communication gouvernementale pour une durée de trois mois. 
Dans son allocution de bienvenue, le ministre de la Communication et de l’Information, Fana Soumah a rappelé que depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, le 5 Septembre 2021, beaucoup de projets de développement et d’infrastructures ont été lancés dans tous les domaines.
« Il est important de faire non seulement la promotion de ces projets et programmes mais aussi, permettre aux populations de s’approprier de l’ensemble des actions des autorités sur le terrain« , a-t-il dit.
Poursuivant, il a souligné que ce processus entre en droite ligne de la politique de réfondation de l’Etat et de rectification institutionnelle chère au président de la République, le Général de Corps d’Armée, Colonel Mamadi Doumbouya et à son Premier Ministre, Chef du Gouvernement,  Amadou Oury BAH. « Il s’agit donc, pour le cabinet CCM WORD WIDE et l’ensembre des parties prenantes de trouver des voies et moyens afin de doter le gouvernement guinéen d’une véritable stratégie de communication pour le développement« , a-t-il insisté.
Interrogée, Aïssatou Bah, spécialiste en communication et relation publique au sein de l’Unité de Coordination et d’exécution des Projets a affirmé que ce projet vise à accompagner le gouvernement guinéen dans la mobilisation des recettes fiscales et aussi la facilitation de la formation des entreprises.
« Cette stratégie va permettre au gouvernement de renforcer sa visibilité en communiquant sur ses nombreuses actions, projets et programmes à travers le pays en faveur des populations. Cette stratégie va également permettre au gouvernement de recueillir les aspirations des populations à la base en matière de communication et de veiller à ce que ses aspirations soient prises en compte« , a-t-il dit.
Dans son intervention, Boussari Falola chef de mission pour l’élaboration de la stratégie nationale de communication gouvernementale a souligné que cette stratégie de communication gouvernementale permettra de faire une interaction entre les populations de ce qui est fait pour le développement du pays. « Pour le recueil des données, il y a des parties prenantes qui existent avec lesquelles nous allons travailler pour avoir des informations. Au cas contraire, nous serons obligés de collecter des informations auprès des structures identifiées dans le cadre de la mission« , a-t-il fait savoir.
Pour sa part, Djontan Diarra, directrice nationale de la communication et des relations avec les médias privés a déclaré qu’ils ont besoin aujourd’hui de communiquer de manière organisée.
« Le meilleur document est d’abord la stratégie. C’est un processus qui a commencé il y a un plus d’un an. Aujourd’hui, c’est le démarrage des travaux qui prendront trois mois divisés en cinq phases« , a-t-il précisé.
Il faut par ailleurs rappeler qu’il s’agit d’un mécanisme de collecte, de traitement et de circulation des informations publiques entre les institutions et les communautés concernées par les projets de développement.

Il s’agit encore de définir un mécanisme de partage d’informations entre le gouvernement à travers le ministère de l’lnformation envers les partenaires au développement.