Guinée : l’ONCP et ses partenaires valident leur plan stratégique quinquennal

L’Observatoire National de la Compétitivité Pays (ONCP), financé par l’Union Européenne (EU) avec le soutien de l’ONUDI, a validé son plan stratégique 2024-2028 lors d’un atelier organisé au Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, ce mercredi 20 mars. Sous la présidence du Chef de Cabinet du ministère du Commerce, M. Sanfang Mohamar Cissé, l’atelier a réuni plusieurs acteurs du développement commercial et industriel gouvernemental ainsi que du secteur privé, dans le but d’adopter la stratégie de développement par les parties prenantes et de comprendre le fonctionnement et l’importance de l’ONCP ainsi que son opérationnalisation.

Selon le Directeur général de l’Observatoire National de la Compétitivité Pays, ce plan stratégique servira d’outil de gouvernance pour orienter les actions et atteindre les objectifs fixés par le gouvernement. C’est pourquoi, comme l’a souligné Moussa Kane, « nous nous sommes rapprochés de l’ONUDI pour bénéficier de leur accompagnement technique et de leur expertise, afin d’aboutir au document que nous allons valider aujourd’hui ». Il a également précisé qu’étant donné que la compétitivité est transversale, « en amont, nous avons mis en place un comité national d’orientation stratégique qui regroupe tous les représentants sectoriels ainsi que le secteur privé. Cela nous permet d’obtenir une certaine transversalité des informations, qui, une fois traitées, fourniront les meilleures analyses pour aider à la prise de décision au niveau de l’autorité… car la compétitivité implique tous les départements de l’État et toutes les structures de développement susceptibles d’accompagner sa mise en œuvre ».

ONUDIConvaincu que l’ONCP est aujourd’hui un instrument stratégique essentiel pour que la Guinée puisse se positionner favorablement dans le contexte du commerce, de l’industrie locale, régionale et mondiale, le représentant de l’ONUDI en Guinée, Ansoumane Bérété, a réaffirmé le soutien de son organisation : « En mettant en place un organisme tel que l’ONCP, la Guinée a franchi une étape très importante vers l’amélioration structurée de sa compétitivité. Nous sommes donc très heureux de constater que les efforts déployés envers l’observatoire nous ont conduits à cette étape cruciale de validation de ce plan stratégique. Cela ouvre la voie à un engagement beaucoup plus conséquent et structuré des structures nationales ainsi que des partenaires au développement, pour que la question de l’intelligence économique, commerciale et industrielle en Guinée soit enfin abordée dans toute sa plénitude. Nous avons également essayé de contribuer par le biais de quelques outils de travail numériques ainsi que par le benchmarking avec d’autres pays possédant une expérience importante sur ce sujet, afin que la Guinée puisse rattraper rapidement le retard qu’elle a accumulé sur ces questions cruciales de nos jours », a souligné Ansoumane Bérété, représentant de l’Office des Nations Unies pour le Développement et l’Industrie.

À cette occasion, l’ONUDI a remis des équipements pour l’opérationnalisation de l’ONCP, notamment des ordinateurs, des projecteurs et des onduleurs.

De son côté, le département de tutelle de l’ONCP, par le biais de son chef de cabinet, s’est également engagé à soutenir l’organe stratégiquement et politiquement : « L’engagement est d’ordre étatique… car la compétition est transversale, nationale et vise à aider notre pays à collecter des informations crédibles et continues », a indiqué Sanfang Mohamar CISSE.