Guinée : une mission du Groupe de la Banque mondiale , pour évaluer la demande d’appui budgétaire.

Une équipe d’experts du Groupe de la Banque mondiale est en mission technique à Conakry pour le suivi macro-économique du Dossier Guinée. Ces experts sont-là jusqu’au vendredi 29 mars 2024.
Hier (lundi 25 mars), le ministre de l’Economie et des Finances, en compagnie de ses collègues membres du pool économique du Gouvernement (Mines et Géologie, Budget, Plan et Coopération Internationale, Energie, Hydraulique et Hydrocarbures, Agriculture, Infrastructures, Travaux Publics, Transports, Santé et Hygiène Publique, Industrie et PME, Protection Sociales et Personnes Vulnérables), a eu  une réunion d’échanges   avec les experts du Groupe de la Banque Mondiale.
Les ministres en charge  des Départements sectoriels, présents, ont salué la venue de cette mission. Ils ont ensuite   exposé  leurs attentes et besoins puis rassurer  de  leur disponibilité à échanger en profondeur avec les experts de la Banque Mondiale,  à l’effet d’apporter des réponses appropriées à cet exercice de suivi macro-économique du Dossier Guinée.
Les discussions techniques sectorielles ont démarré ce mardi 26 mars 2024.
Mme Christina Wood, Cheffe de Mission des experts du Groupe de la Banque Mondiale, a rappelé que cette mission fait suite à celle menée du 11 au 15 décembre 2023, en Guinée.  Avec pour  objectif  , approfondir les discussions autour des mesures socio-économiques à court terme qui ont été identifiées avec les services techniques des départements sectoriels concernés et, qui pourraient avoir un fort impact sur la croissance inclusive et durable.
«Les échanges avaient porté  sur les réformes socioéconomiques, la gestion des finances publiques, l’énergie, les infrastructures, les transports, le secteur agricole et les secteurs sociaux, notamment la santé et l’éducation», affirmera-t-elle.
Mme Wood, économiste principale en charge des questions macro-économiques à la Région Ouest Afrique de la Banque Mondiale, a précisé l’importance de sa mission, au regard du Partenariat Guinée Banque Mondiale. Elle a saisi l’occasion pour exprimer  leur  reconnaissance aux autorités guinéennes pour la qualité des contributions apportées, du niveau de collaboration technique,   ainsi que des facilités de travail accordées aux experts du Groupe de la Banque Mondiale.
Le ministre de l’Economie et des Finances, Mourana Soumah, pour sa part,  a indiqué que cette mission intervient dans un contexte où le pays est confronté aux répercussions de la terrible explosion du dépôt central de carburant de Conakry. Une exposition  qui a sérieusement impacté les activités socio-économiques du pays.
« En cette période de refondation, nous avons travaillé d’arrache-pied dans la stabilisation et la consolidation du cadre macro-économique.  œuvré pour la bonne tenue de la monnaie, engagé des reformes d’envergures au niveau des finances publiques, entamé de gros chantiers d’infrastructures et réalisé des investissements d’envergures sous la haute autorité, du Chef de l’Etat, le General de Corps d’Armées, Mamadi Doumbouya », a insisté l’argentier du pays.
Selon lui, le but de cette mission est de préparer la réponse à la demande d’appui budgétaire formulée par la Guinée auprès du Groupe de la Banque Mondiale. En contrepartie de cet appui budgétaire, dit-on, les deux parties doivent s’accorder sur l’élaboration et la mise en œuvre de mesures et reformes, sur leur faisabilité et leur échéance de mise en œuvre impliquant les départements sectoriels concernés.
La grande réunion de restitution aura lieu le vendredi 29 mars 2024.
Naplèlon