Immigration irrégulière : de nombreux Guinéens interceptés au Mexique

Plusieurs migrants africains dont quelques Guinéens ont été arrêtés ce hier mardi 12 décembre 2023 par les autorités mexicaines. Ils ont été arrêtés dans deux bus au Sud du Mexique dans l’Etat d’Oaxaca avec leurs présumés passeurs voyageant avec le convoi.

Selon l’Agence mexicaine de l’immigration, ils sont au total 102 migrants africains qui tentaient de joindre les États-Unis en passant par la frontière mexicaine.

La majorité des migrants venaient des pays d’Afrique de l’Ouest que sont le Sénégal et la Guinée, ainsi que six de Djibouti, deux du Congo et un de Mauritanie.

Les autorités n’ont pas précisé comment les migrants seraient arrivés au Mexique, mais on sait que les migrants africains utilisent le Nicaragua comme point de transit pour atteindre les États-Unis, en raison des exigences laxistes en matière de visa du pays.

L’agence mexicaine de l’immigration a déclaré mardi dans un communiqué que les migrants détenus étaient en cours de traitement à Oaxaca, mais n’a pas précisé si le Mexique tenterait de les renvoyer en Afrique.

À en croire au site d’information CityNews, plus tôt ce mois-ci, une note interne consultée par l’Associated Press montrait que l’agence ne pouvait pas se permettre d’expulser ou de transférer davantage de migrants après une année record en matière de migration.