Insécurité : un commissaire de police assassiné à Sonfonia

C’est un fait rare. Un Commissaire de police du nom de Sayon Kallé,  relevant de la Police Technique et Scientifique (PTS), en service au Commissariat Central de Sonfonia a été froidement assassiné, ce jeudi 21 mars par un jeune homme du nom de Daouda Camara, à l’aide d’un couteau de cuisine, à Sonfonia.
Selon les témoignages recuellis sur place, le jeune Daouda Camara aurait planté le couteau dans le coup du Commissaire Kallé  dans un premier temps. Et quand il est tombé, il l’a tapé avec un bloc de pierre au niveau du crâne. Daouda Camara, fils de l’imam, a échappé à un lynchage d’une foule en colère grâce au secours de quelques jeunes. Il a été finalement conduit au Commissariat Central de Sonfonia.
Interrogé, Salifou Conté, chef secteur Sonfonia-Gare, secteur Sangaréah, explique : « Nous sommes très surpris de ce crime crapuleux dans notre secteur. C’est vers 19 h alors que nous prenions le déjeuner, nous avons été informés qu’il y a eu un décès dans le secteur. Effectivement, nous sommes venus trouver le Commandant Sayon Kallé dans le sang allongé sur son dos. C’est l’un des fils de notre imam qui lui aurait donné la mort par un poignard.  Nous ne savons rien de ce qui s’est passé entre eux. Avant notre arrivée sur les lieux, tout le secteur était encerclé par les hommes en uniforme. J’appelle les jeunes du quartier à veiller sur les concessions pour éviter qu’il y ait d’autres crimes« , a-t-il fait savoir. 
Ce sont les sapeurs-pompiers de Ratoma qui sont venus charger le corps pour la morgue.
Faut-il rappeler que le Commissaire Sayon Kallé laisse derrière lui quatre enfants et une femme en état de famille.