Le Mali lance la construction d’une centrale solaire de 200 MW pour pallier à la crise d’électricité

En collaboration avec la Russie, le Mali a lancé le 24 mai 2024, la construction de la plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’ouest, d’une capacité de 200 mégawatts (MW) à Sanankoroba, dont le coût total s’élève à 217 millions USD, pour faire face à la crise d’électricité qui impacte l’économie et la vie quotidienne des citoyens du pays.

L’objectif de ce projet est d’augmenter la production nationale d’électricité de 10 %, réduire la dépendance du Mali aux combustibles fossiles et diversifier le bouquet énergétique du pays. Les travaux de construction seraient prévus pour un an. Par ailleurs, le Mali a démarré la construction d’une autre centrale solaire en collaboration avec la Chine, financée à 50 % par le budget national du pays, le 1er juin 2024 près de Bamako, dans un délai de 15 mois.

Toutefois, la Société nationale d’énergie du pays aurait une dette impayée de plus de 300 millions de dollars. Ainsi, seulement 50 % des habitants du pays aurait accès à l’électricité, selon un rapport du gouvernement malien.

L’article Le Mali lance la construction d’une centrale solaire de 200 MW pour pallier à la crise d’électricité est apparu en premier sur Eco-Finance Guinée.