Le ministre de l’Energie fait une mise au point sur la crise d’électricité

Depuis le début de l’année 2024, les coupures d’électricités durant les heures de travail (7h-18h) sont devenues le quotidien des guinéens. Ce samedi 8 juin, le ministre de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures (MEHH), Aboubacar Camara, a fait une mise au point sur la crise énergétique et les actions en cours, dans une note publiée sur son compte officiel Facebook.

Dans sa publication, Aboubacar Camara a indiqué les raisons de la baisse de 31 % de la production électrique cette année par rapport à l’année 2023 : « En raison de la baisse du niveau d’eau dans les barrages cette année, la production électrique est profondément perturbée. Avec seulement 220 mégawatts (MW) produits par jour sur le réseau interconnecté, contre une capacité installée de 690 MW provenant des barrages de Souapiti et de Kaleta, la production électrique a connu une baisse de 31 % par rapport à l’année dernière ».

De plus, EDG aurait amorcé des travaux dans ses installations hydrauliques et thermiques pour résoudre des pannes et faire des entretiens préventifs. Cependant, ces travaux ont réduit temporairement la capacité de ses groupes : « Depuis le 31 mai 2024, des travaux ont été déclenché sur le poste de 110 KV Kaloum, réduisant temporairement sa capacité de 100 MW à 50 MW jusqu’au 30 juin 2024, date prévue pour la finalisation de ces travaux », toujours selon le ministre. A date, les travaux de pannes et d’entretiens d’EDG totalisent un manque de 70,5 MW à combler, sans compter le déficit de Kaleta et Souapiti.  D’autre part, les centrales de Donkea, Grande Chute et Banea totalisant 46 MW, seraient actuellement à l’arrêt en raison de travaux.

Des actions en cours pour améliorer la desserte en électricité

Pour faire face à la desserte électrique, la ligne d’interconnexion de l’OMVG a été activée pour permettre le transfert de 120 MW depuis le Sénégal (Senelec) vers la société électricité de Guinée (EDG), le 30 avril 2024. Selon le ministre : « cette quantité est disponible de 3h à 17h pour 120 MW et de 17h à 3h du matin pour 30 MW ». Le MEHH et EDG se sont également fixés pour objectif la construction de centrales solaires, l’acquisition de nouvelles centrales thermiques, le remplacement des transformateurs défaillants ainsi que la résolution des problèmes de surcharge, afin d’aller vers une transition énergétique.

Rappelons que la crise d’électricité a eu un impact sur le chiffre d’affaires des PME et des artisans au premier trimestre 2024.

L’article Le ministre de l’Energie fait une mise au point sur la crise d’électricité est apparu en premier sur Eco-Finance Guinée.