Lola: la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Liberia s’unissent pour vacciner les enfants dans les zones frontalières, contre la poliomyélite

La Guinée, la Côte d’Ivoire et le Libéria viennent d’organiser une rencontre dans le cadre de la vulgarisation de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, à travers le déploiement des équipes spéciales à tous les points d’entrée des trois frontières, afin de vacciner tous les enfants de ces trois pays, notamment dans des zones difficiles d’accès..

Sanogo Fatoumata, consultante à l’OMS, a bien voulu éclairer nos lecteurs sur cette campagne, qui se déroule à Lola : «nous avons participé à la réunion transfrontalière, afin de trouver la stratégie commune entre la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Libéria. Pour pouvoir vacciner tous les enfants au point d’entrée. Nous avons déjà des équipes spécialement conçues pour des points d’entrée au niveau des différents points frontaliers. Nous avons effectué de la sensibilisation au niveau des trois côtés des différents pays. Nous comptons sur l’engagement des populations pour faciliter l’accès à nos différentes équipes sur le terrain. 

C’est à cause de la porosité de nos frontières qu’il y a des équipes spéciales qui vont se déplacer pour aller vacciner. Nous connaissons des zones comme N’Zoo. Qui est une zone vraiment difficile d’accès, mais nous avons pris des dispositions par rapport à ça. Nous avons pris des dispositions pour cette campagne, c’est l’effort de tout le monde. Ne vous inquiétez pas, on va récupérer les enfants des trois côtés des frontières. Ce premier tour des journées de vaccination contre la polio se déroule dans un contexte particulier pour la Guinée. Car le pays a enregistré 75 cas de variants poliovirus de type 2, en 2023. Dans un contexte où d’autres défis liés à des cas de diphtérie confirmés dans certains districts sanitaires, se posent.»