Mali: grève des banques et un appel à manifester de l’opposition non sans risque

La grève se poursuit dans les banques du Mali. Après une première journée très suivie ce jeudi 6 juin, le Synabef, syndicat des banques et assurances du Mali, maintient son appel à la grève pour obtenir la libération de son secrétaire général. Emprisonné mercredi, Hamadoun Bah est également numéro deux de l’UNTM, la première centrale syndicale du Mali. Dans ce contexte très tendu, l’opposition appelle à manifester contre les difficultés économiques et plus largement contre le régime en place.