Mamadou Bachir Baldé, DPE de Mamou : ‘’Cette année, nous avons 7 269 candidats qui doivent affronter l’examen d’entrée en 7ème année’’

Les examens nationaux session 2024 s’approchent à grand pas. Si l’on s’en tient au communiqué du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, le coup d’envoi sera donné le lundi 10 juin 2024 sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la préfecture de Mamou, ils sont au total 7 269 candidats dont 3 560 filles qui doivent affronter cette année l’examen d’entrée en 7ème année, selon le directeur préfectoral de l’éducation par intérim, Mamadou Bachir Baldé, qui a été interrogé ce vendredi 7 Juin 2024 par notre correspondant basé dans la région.

‘’Pour l’enseignement général, nous avons 6 661 candidats dont 3 293 filles. En franco-arabe, nous avons 608 candidats dont 277 filles. Donc, nous avons un total de 7 269 candidats dont 3 560 filles qui doivent affronter les épreuves d’entrée en 7ème année session 2024 dans la préfecture de Mamou. La répartition est fait comme suit : 43 centres sont retenus et les candidats seront installés dans 242 salles. Pour les préparations des centres, nous sommes presque à la fin comme ça.

Ensuite, nous poursuivons les séances de sensibilisations. Au cours de ces séances, nous définissons le rôle et les responsabilités de chacun des acteurs. Et nous les invitons à respecter scrupuleusement les dispositions prises pour le bon déroulement de ces examens. De nos jours, tous les centres retenus peuvent accueillir maintenant là les candidats. Et comme d’habitude, c’est deux surveillants par salle et une table par candidat.

La particularité de cet examen d’entrée en 7ème année dans la préfecture de Mamou, c’est qu’au lieu de mettre une pression sur des gens, il faut faire ceci, il faut faire cela et même douter de la moralité des gens, on a jugé nécessaire de définir clairement le rôle et la responsabilité de chacun des acteurs. On invite tous ces acteurs impliqués dans ce processus à se soumettre aux principes établis par le Ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, afin que Mamou soit encore cette année une préfecture où aucun manquement minime ou grave ne sera enregistré. En tout cas, c’est notre souhait le plus ardent auprès d’eux’’, a-t-il formulé.

 

Depuis Mamou, Ibrahima Molota SOUMAH, pour Lerevelateur224.com.

(+224) 626 013 546

L’article Mamadou Bachir Baldé, DPE de Mamou : ‘’Cette année, nous avons 7 269 candidats qui doivent affronter l’examen d’entrée en 7ème année’’ est apparu en premier sur lerevelateur224.