Mamadou Saliou Barry du CNJ-G: ‘’Aujourd’hui, les conseils communaux n’étaient plus efficaces sur le terrain…’’

Depuis la dissolution des conseils communaux par le Président de la transition, des guinéens continuent encore à nourrir des commentaires sur cette décision diversement appréciée dans la cité. Dans un entretien accordé à notre rédaction ce lundi 1 avril 2024, Mamadou Saliou Barry, chargé de la planification, suivi et évaluation des projets et programmes du conseil national des jeunes de Guinée, a aussi fait part de sa position.

Dans un langage franc et limpide, ce jeune a soutenu la décision des autorités de la transition. Pour lui, la dissolution des conseils communaux est intervenu à un moment où les élus locaux ne faisaient rien de sérieux.

‘’Nous apprécions un peu la décision, parce qu’elle nous permet de sortir d’une crise. Dans les différentes collectivités locales, il y avait rien du tout qui était au sérieux. Les élus qui étaient là, ont été élus à la base par les partis politiques, maintenant ces partis politiques ne fonctionnent pas à 100%, nous sommes dans une transition, il n’y avait pas mal de conseils communaux qui n’étaient pas du tout efficace. Donc, est-ce qu’on peut rester comme ça sans autant renouveler l’équipe dirigeante dont le mandat était à terme ? Je pense que c’était mieux de trouver une autre équipe qui allait continuer les affaires courantes et organiser les élections le plus rapidement que possible’’, a-t-il indiqué, avant de souligner que les conseils communaux n’étaient plus efficaces sur le terrain. Et dit-il au regard de cela, il fallait trouver des gens qui devaient gérer les affaires courantes.

‘’Nous l’apprécions à double tranche, nous disons par endroit que cette décision, elle est bonne, parce qu’elle permet de sortir d’une autre crise, malgré qu’elle est intervenue dans une situation pendant laquelle le pays est confronté à de multiples crises dans notre pays. De l’autre côté, pourquoi, nous disons oui, elle est compréhensible, parce qu’aujourd’hui les conseils communaux n’étaient plus efficaces sur le terrain, il fallait trouver des gens qui devaient continuer. Le paradoxe, c’est quoi ? Aujourd’hui, il y a des maires, des conseils communaux qui pouvaient avoir la chance d’être réélus en tant que nouveaux dirigeants, mais il n’y a pas eu d’élection, ceux-ci sont privés de leur droit. Ils ont fait un mandat juste et quitter, tandis qu’ils pouvaient faire deux mandats. Donc, ça aussi c’est un autre problème qu’il faut souligner’’, a souligné Mamadou Saliou Barry.


Facinet CAMARA, pour Lerevelateur224.com.

L’article Mamadou Saliou Barry du CNJ-G: ‘’Aujourd’hui, les conseils communaux n’étaient plus efficaces sur le terrain…’’ est apparu en premier sur lerevelateur224.