Mines : la SMD à l’arrêt, une délégation composée de hauts cadres menacée par les populations.

La  sous-préfecture de Lero , dans la préfecture  de Dinguiraye ,  est en ébullition depuis bientôt cinq jours.  Les populations de cette zone     sont en colère contre la société minière de Dinguiraye, SMD- nord Gold,  Elles ont d’ailleurs  fait arrêter les activités de cette société  depuis  le début des manifestations.

Selon nos sources, la principale  raison invoquée   qui expliquerait la colère des  populations, est le non-respect par la SMB  d’un protocole à laquelle elle a librement consenti depuis des mois.

On apprend que dans ce protocole d’entente, la société se serait engagée, mais en vain,  à,  entre autres,  réaliser des infrastructures,   construire  des  forages   en vue de palier à la pénurie d’eau potable imputée aux activités  minières d’envergure.

En  effet,  une délégation composée des représentants du département des mines et ceux   de la région administrative de Kankan s’est rendue sur les lieux afin de trouver un dénouement à la crise, mais y parvenir.

Aux dernières nouvelles, la délégation  a été menacée  de quitter  le village.

Nous y reviendrons !

emergencegn