Passation à la Jeunesse/Sports : Bogola se désigne ambassadeur auprès du gouvernement

Nommé le 13 mars, Keamou Bogola Haba a pris fonction ce vendredi comme ministre de la Jeunesse et des Sports. A la cérémonie de passation de service, il a annoncé les couleurs. Entre autres, il entend améliorer l’employabilité des jeunes et développer la pratique du sport.

« Depuis des années, nous formons les jeunes dans différents domaines, mais nous n’avons pas où les mettre. Or, ce n’est pas le ministère de la Jeunesse qui crée de l’emploi, il est plutôt ambassadeur. Et c’est ce rôle d’ambassadeur que je veux jouer auprès de mes collègues ministres pour que celui qui gère l’énergie comprenne qu’il faut insérer le volet emploi jeune dans son programme pour bannir ce problème d’employabilité. Je serai l’ambassadeur auprès du ministère des Mines pour que la bauxite se transforme sur place afin d’employer beaucoup de jeunes. Voilà en ce qui concerne la jeunesse, c’est l’emploi. Et nous voulons être un interlocuteur pour que tout le gouvernement en fasse un problème national », a annoncé le successeur de Lansana Béa Diallo.

En ce qui concerne le sport, le nouveau ministre entend s’appuyer sur la transversalité de son département pour mobiliser des ressources en faveur du développement du sport. Au-delà des titres et trophées, Bogola conçoit le sport comme un élément de santé pour sauver des vies et avoir des « des bras valides » pour le pays. Mais aussi, pour développer l’économie du sport. « En plus du sport amateur, il faut élargir la gamme. Il faudra aller désormais au sport professionnel. Ce, en investissant de l’argent dans ce secteur. Parce qu’il faut attirer les investisseurs dedans et gérer les professionnels pour en faire un business », a dit Bogola Haba.