Première République : Ces témoignages des dignitaires qui chargent le régime 

Si jusque-là l’essentiel du débat sur la 1ère République était essentiellement était porté sur des présumés victimes et bourreaux (pro et anti-PDG), il y a désormais un élément nouveau. Des acteurs clés du régime d’alors ont pris la parole témoignant de la nature du pouvoir qui a régné pendant les 26 premières années de la Guinée indépendante.
Il s’agit de Damantang Camara, Moussa Diakité et Abdoulaye Touré, tous trois dignitaires du régime de Sékou Touré. Ils font des révélations sur fond de mea culpa, sur la nature du système qu’ils ont servi pendant toute leur carrière administrative. C’était pendant leur détention, suite à la prise du pouvoir par l’armée, le 3 avril 1984.
Guineenews vous propose ci-dessous les textes produits par l’Association des victimes du camp Boiro (AVCB), dans le sillage du quarantième anniversaire de la disparition du 1er président, Ahmed Sékou Touré, ce 26 mars, ainsi que les audios à partir desquels, la transcription a été faite.