SIGUIRI: le corps sans vie d’un enseignant contractuel retrouvé à Falama

Les découvertes macabres sont-elles devenues une pandémie en Guinée ? Après d’autres, le corps sans vie d’un enseignant contractuel âgé d’une quarantaine d’années, a été retrouvé ce lundi 10 juin 2024, dans le district de Falama, relevant dans la commune urbaine de Siguiri.

Selon la femme du défunt, son mari a l’habitude d’aller à la chasse de grenouilles à 23h et revenir à 4h ou 5h du matin. Mais quand il parti à la chasse le samedi dernier, il n’est pas revenu. Et pis, ce qui est soupçonnant, là où le corps a été retrouvé, c’est n’est pas là-bas qu’il a eu la mort.

Interrogé, Docteur Abdoulaye Bachir Condé dit ‘’ABC’’, médecin d’appui aux services des urgences médico-chirurgicales de l’hôpital préfectoral de Siguiri parle d’une mort suspecte.

‘’Quand nous nous avons reçu le corps à l’hôpital, on a fait d’abord l’examen physique, on a compris qu’il y avait une épistaxis bilatérale, deuxièmement, il y avait une otorragie, même si le côté droit était suspecté, le côté droit était très franc. Donc, il y avait aussi des jeux de Rangoun, ces signes là sont des signes de traumatisme crânien grave.

Celui qui a trouvé la mort répond au nom Joseph Koli, âgé de 42 ans, enseignant contractuel résidant à Falama, marié à deux femmes et père de 8 enfants. Ce qu’on peut dire par rapport à cette mort, c’est une mort suspecte et violente probablement liée à un traumatisme crânien grave’’, a déclaré le médecin gendarme.

 

Depuis Siguiri, Ibrahima Faraba CAMARA, pour Lerevelateur224.com.

(+224) 628 137 443

L’article SIGUIRI: le corps sans vie d’un enseignant contractuel retrouvé à Falama est apparu en premier sur lerevelateur224.